Qui suis-je ?

Une passionnée de Nature

Je m’appelle Laurène MICHEL, j’ai 28 ans et toute mes dents ! Depuis toujours, j’aime les animaux et la nature. Ça a commencé dès ma naissance avec les chiens. Il y en a toujours eu dans ma famille ! Un peu plus tard, je me prenais de passion pour les chevaux et l’équitation. Un jour, après avoir vu pour la première fois le film Jurassic Park en cassette vidéo, les dinosaures ont commencé à me fasciner. Ils m’ont fait réaliser à quel point nous, humains, sommes petits et récents par rapport à l’histoire de la Terre et de l’Univers.

Et puis au fil du temps, cette passion s’est étendue à tous les animaux, et même à tout le règne du vivant. En autodidacte, je m’entraîne à la photographie naturaliste, et la biodiversité de notre belle Provence n’en finit pas de m’émerveiller. Je me rend alors compte de l’importance de l’ensemble des écosystèmes et de ses êtres vivants : animaux, végétaux, algues, champignons, microorganismes : tout est une question d’équilibre et tous sont aussi utiles les uns que les autres.

Une mordue de sciences

Comprendre le monde qui m’entoure : voilà ce qui m’a toujours animé. Notre planète est pleine de mystères, et pour moi, c’est un immense terrain de jeu pour mon cerveau avide de découvertes. Ma curiosité pour la nature et ses habitants me pousse à m’orienter vers la biologie, humaine, animale et végétale, et vers l’écologie. J’apprends à utiliser un microscope, à observer des fossiles, à étudier l’anatomie, et à faire des dessins scientifiques. On nous apprend l’Évolution des espèces selon Darwin : L’Homme n’est pas au sommet du règne du vivant ; il fait partie intégrante de la Nature. Il n’est rien de plus qu’un animal parmi les autres.

Parallèlement à mes études supérieures, je me documente beaucoup sur des sujets très variés : entomologie, paléontologie, botanique, mycologie, ornithologie, arachnologie, etc. Finalement, je me retrouve face à un constat plutôt frustrant : je ne pourrai jamais TOUT savoir sur la nature. En effet, à ce jour, environ 2 millions d’espèces ont été inventoriées dans le monde, mais on estime qu’il en existe entre 8 et 20 millions, entre celles qui s’éteignent avant même qu’on les ait découvertes, celles dont on ne retrouvera jamais de fossiles et celles qui sont trop discrètes pour être observées… En bref, je ne sais pas tout, mais je fais de mon mieux pour en apprendre davantage chaque jour.

Une professionnelle compétente

Je suis médiatrice scientifique indépendante, spécialisée en sciences naturelles, diplômée du master II d’Information Scientifique et Médiation en Environnement de l’Université d’Aix-Marseille. J’ai d’abord travaillé pour un muséum d’histoire naturelle et pour un muséum de paléontologie en tant que médiatrice scientifique stagiaire. J’y ai réalisé des visites guidées et des ateliers pour des publics variés (scolaires, vacanciers, familles, adultes, enfants, ados).

Puis, j’ai été médiatrice scientifique salariée pour une association de culture scientifique dans le département du Var. Je suis intervenue dans de nombreuses écoles maternelles, primaires, collèges, lycées, médiathèques et centres de loisirs, pour y animer des ateliers scientifiques. Ces expériences professionnelles m’ont permises de développer ma culture scientifique et d’améliorer mes compétences en gestion de groupes et de timing, en prise de parole en public et en compréhension des besoins des participants. Et surtout, cela m’a aidé à prendre confiance en moi ! Donc, une professionnelle sérieuse oui, mais aussi un peu espiègle, je crois que c’est pour ça que les enfants m’aiment bien :).